mardi 16 février 2010

Mardi d'hiver, lasers

Bon, je suis paumée niveau facebook. Au choix pour l'instant: la page la plus active:









Oui lecteur, c'est vrai, il y a peu d'articles en ce moment.
Renouveler le monde de la science est déjà une bien âpre mission, mais révolutionner le monde de l'art à côté en plus, on frise le stakhanovisme du génie. Voici donc un des bien jolis projets en cours (je laisse le mystère entier) :


Ceci n'empêchant pas de répondre à une petite carte dont la pertinence et l'audace nous a bouleversés :


carte

page01
page02

page03


page04
page05

page06
page07

page08
page09
page10

page10-bis
page11

page12
page13


Sources
_ Photo de la carte de FAILBLOG
_ livres : "Laser : light of a million uses" Par Jeff Hecht, Dick Teresi.
_ Les lasers utilisés dans l'armée
_ le ZM-87 est une arme non létale chinoise qui rend momentanément aveugle l'ennemi situé à des kilomètres de là. Mais la plupart des lasers permettent de viser... comme celui qui est fixé sur le boeing Airbone et comme on le voit sur cette image, la grosse machinerie du laser occupe tout l'avion.

86 commentaires:

pokawontaz a dit…

toi t'as vu Star Wars hier soir sur la 6 ^^

Anonyme a dit…

L'une des questions que je me posais souvent, merci Professeur !

Anonyme a dit…

Hééééééééé, mais c'est pas vrai, on peut faire mumuse avec des lasers nous aussi!
J'avais trouvé ça sur internet : http://www.youtube.com/watch?v=5erjj6aS5Ws

et il y a un site qui explique parfaitement comment faire... Bon, c'est pas encore la double épée de Dark Moule, mais ça envoie du steak, je me demande juste si ce n'est pas un fake...
Enfin, merci pour ce petit précis de laseritude, moi aussi ça m'a toujours troublé ces rayons qui s'arrêtent, comme ça, au bout de l'épée... Et aussi, pourquoi quand ils tirent, 1-on voit les faisceaux, et 2-ils sont aussi lents!
Merci pour cette belle note, je vais aller voir ce que c'est que cette histoire d'autres gens maintenant!
Tibo.

Dalf a dit…

Si, il y a quand même plus bourrin dans les missiles de l'armée:
http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLDE61B0J320100212
http://www.liveleak.com/view?i=bc7_1265993886

purplevelvet a dit…

rhooo trop bon, j'aime l'idée de couper du sifflard avec un sabre laser! trop bon pour frimer devant les copains au camping!

moi ce qui m'a toujours faite tripper dans les films (mais aussi les dessins animés style Captain Flam ou Albator) c'est les laser qui font "piouu piouuuu" -bien vu- dans le vide intersidéral! Autant dire que j'adore cette planche!

Bertrand a dit…

Rappelons qu'il n'y a que les francophones qui croient que les Jedis et les Siths se battent à coups de sabres laser. En anglais, c'est "light saber" : un sabre à lumière. C'est plus vague.
Il y avait un petit bouquin il y a quelques années aux éditions du Pommier qui s'appelait quelque chose comme "Faire de la physique avec Star Wars". La conclusion était, je crois me rappeler, que les sabres laser étaient des sabres à plasma.

@rc'n gel a dit…

Merci professeur, j'ai bien ri ^^. Par contre, si je puis me permettre de pinailler un brin : Pour l'histoire des lasers perdus qui traversent l'univers à l'infini jusqu'à ce qu'ils rencontrent quelque chose, ben tu omets une propriété notoire de la lumière qui est la diffraction, qui fait qu'en gros plus le rayon de laser s'éloigne de sa source, plus il est diffus et moins il est puissant :D donc Krypton est sauve :P !!!

Bashô a dit…

Très bon comme d'habitude! Ceci dit, un accident tel que celui sur la planète Krypton me paraît improbable : le laser n'est jamais parfaitement rectiligne, c'est un cône très très pointu.

Spud a dit…

Le laser le plus puissant au monde: 1 million de Joules sur 2 nanosecondes, soit 500 trillions de Watts de puissance:

https://publicaffairs.llnl.gov/news/news_releases/2010/nnsa/NR-NNSA-10-01-02.html

Au même endroit, on développe aussi des lasers pour les militaires: (vidéos en bas de page)

https://lasers.llnl.gov/programs/psa/directed_energy/sshcl.php

KuB a dit…

Chère Prof.

Toute vos explications sont sans faille sauf ...

SAUF !

Sauf que Chewbacca ne tient pas de sabre laser dans les films, mais une arbalète laser.
Le sabre étant bien sûr réservé aux Jedis.

Mais bon, cela n'est pas bien grave.

Jean a dit…

Génial, 1000 merci !

Jean

Anonyme a dit…

@ Dalf :
Est tu sûr que l'on puisse parler de diffraction même dans l'espace? (je pose cette question en n'y connaissant rien, je me rappelle juste de mes cours disant que quand on applique rien à une force, elle reste toujours la même, et du coup j'extrapole avec la lumière...)
Ce sujet est passionnant, je trouve, cette histoire de lumière qui voyage des années et des années dans le vide, j'aimerais bien en savoir plus!
tibo.

Hubert a dit…

excellent, comme toujours !
Mais... si j'ai bien suivi en cours, il me semble qu'à grande distance, un faisceau laser est conique, et non pas cylindrique comme à courte distance.
Ça implique qu'il est moins puissant quand il a parcouru une grande distance, puisque toute l'énergie est dissipée sur une surface de plus en plus grande.
Par exemple, le laser que l'on envoie sur la lune (pour mesurer la distance terre-lune) fait plusieurs kilomètres de rayon en arrivant là-bas : pas de soucis pour les astronautes qui regarderaient la Terre.

Tout cela rend impossible, j'en ai bien peur, la scène du laser perdu sur krypton deux ans plus tard...


sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Faisceau_gaussien
et
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9flecteur_lunaire

Hubert a dit…

Ah, le pinaillage avait déjà été fait plus haut, et deux fois, en plus ! Désolé pour la redite !
@Anonyme : il ne faut pas appliquer les "vieux" principes à la lumière, elle se comporte ici comme une onde, pas comme une particule.

Xav. a dit…

Cher prof, ca me fait chaud au coeur (si si!) de vous relire. Par contre c'est "Chewbacca". Mais ca n'enlève rien à votre coolitude! :-)

.:saturnerifo:. a dit…

Bravo. Votre blog est formidable. C'est tout bonnement génial. :-)

Ned a dit…

"revoyons l'action au ralenti" :-D
j'en ai mal aux côtes à force de rire !
Excellentissime, comme à chaque fois !

oakoak a dit…

cher professeur, vos articles semblent ces derniers temps etre publiés le mardi, pourquoi?

Cyrille SEVAULT a dit…

AHAHAHAH !! Excellent cette petite explication !! Et bravo pour l'imagination !

DaFab a dit…

@marion : un petit truc à préciser : on ne peut pas voir un laser, sinon à se le prendre dans l'oeil. Donc, Star Wars a encore tout faut.
@@rc'n gel : le laser étant de la lumière cohérente, il ne diffracte pas, on donc sa puissante reste constante en fonction de la distance...

Florent a dit…

En même temps... tout ça, c'est de la SF hein =D

Il y a fort longtemps, dans cette galaxie lointaine, ben ils utilisaient une autre technologie, que l'on ne peut qu'assimiler aux lasers.

M'enfin

Mom's a dit…

C'est quand même dommage : découper le sauciflard au laser, ça doit un peu le cuire, non?
Eh, il n'y a pas que Superman, il y a aussi le gars des Xmen (j'ai oublié son nom, là, mais bon).

Bubu a dit…

J'ai entendu aussi que l'explication pour que les sabres s'entrechoquent, c'est que c'est du plasma... Avec un rayon magnétique ou un truc comme ça pour que ça tienne en place.

Ce qui est rigolo c'est que ça amène plein d'autres questions. J'imagine qu'avec du plasma on doit cuire assez vite, se niquer les yeux ou se taper des cancers-minute.

Il parait que les applications militaires du laser sont interdites (par la Convention de Genève sans doute) parce qu'aveugler, c'est mutiler.

Et mutiler c'est sale, tandis que tuer c'est propre.

On peut comprendre leur raisonnement, mais parler d'éthique quand il s'agit d'armes : c'est nécessaire mais c'est quand même un peu bizarre.

wilfryed noctambule a dit…

youpi les sabres lasers c'est pour du faux, StarWars n'est qu'une vilaine blague :D

Zitoun a dit…

C'est vraiment très intéressant ce débat sur le laser.
Mais j'aimerais profiter de cette superbe intro où Superman se révèle être amateur de fist-f**king pour interroger le prof et son public: quel est le nom de scène du mystérieux partenaire des jeux sexuels inventifs de Peter Parker ?

En tout cas, ça confirme mon sentiment de toujours que pour se déguiser comme ça, ce refoulé de Spiderman devait être bien tordu au pieu.

karine a dit…

Mais c'est une génie qui écrit ce blog !

Bravo.

Johann a dit…

Un autre (vieux) post d'un autre prof pour alimenter le débat http://www.blogthib.com/index.php/2008/05/06/669-epistemologie-ontologique-du-sabre-laser#co

Lcm a dit…

Zut, la fin de tous mes espoirs d'avoir un jour un sabre laser.
Je n'aurais jamais du devenir scientifique, ces gens sont trop cruels, snif.
Bon, allez, c'est pas tout, faut que j'vous laisse, j'ai des bébés souris à zigouiller !

Super blog, en tout cas.

Cedric a dit…

pour ceux qui veulent fabriquer des jouets dangereux http://www.instructables.com/id/Laser-Flashlight-Hack!!/

Ashash a dit…

Toujours aussi génial ! :-)
J'avais vu une conférence très intéressante sur ce sujet :
http://www.cerimes.fr/le-catalogue/faire-de-la-physique-avec-star-wars.html

en lisant ta bd j'ai vraiment cru que tu t'en étais inspiré mais apparemment non !

Sway a dit…

Mais ouaiiis c'est juste mais faut pas oublier que Star Wars, c'est dans une Galaxie très très lointaine il y a très très longtemps, autant dire que chez eux les lois de la physique ont peut-être repoussé leurs frontières, qu'ils ont ptèt d'autres matériaux disparus etc etc...

Autrement, bien vu le coup de la carte, je regarderai plus jamais spiderman comme avant.

Marou a dit…

Chère Professeur,

Je suis un de vos innombrables admirateurs mais j'airais une remarque, si vous le permettez.
Sur Krypton Superman ne s'appelait pas Clark mais Kal El.

Très cordialement
Marou

Anonyme a dit…

Chère Professeur,

Vous avez oublié un détail : les Jedis et les Siths ont la Force en eux.
En l'utilisant ils arrivent donc à domestiquer la lumière des lasers. CQFD !

(Comment ça c'est capilotracté ? :) )

Astaroth a dit…

La lumiere voyage des annees si elle n'est pas interompu sinon on ne verrait que tres tres tres peu d'etoile. Voila pour le concept.
Sinon pour la refraction elle est du a la propagation d'une onde hors du vide. Donc il y'a peu de refraction et uniquement quand la lumiere rencontrera une zone non vide de l'espace: nuage de gaz, atmosphere d'une planete, ou autre.

luxsword a dit…

Mais du coup, comment ça fontionne, les lasers pour les yeux et tout ça ?

Hubert a dit…

@Astaroth : il y a effectivement peu de réfraction dans l'espace, mais les lasers n'en sont pas moins soumis à la diffraction, phénomène différent. Cela est du au diamètre fini du faisceau à la sortie du dispositif.
@DaFab : si la puissance reste constante au cours du temps, ça n'est pas pareil pour la puissance surfacique, qui diminue puisque la surface augmente.

Krypton est donc sauvée ! Elle ne recevra au pire que quelques photons parmi la myriade de ceux envoyés par le laser !

Anonyme a dit…

Je me pose une petite question, juste pour chipoter...
Arrêtez moi si je me trompe mais un laser devrait avoir beaucoup de mal a couper une baignoire pleine d'eau sans la vaporiser.
Il me semble aussi qu'on ne peut pas vraiment utiliser de lasers sous l'eau :-(
Et pour le post concernant la carte postale, c'est Spider-Man qui est en fâcheuse position, pas Superman.

Anonyme a dit…

Bon, ben admettons qu'ils soient très forts et qu'il n'y ai pas de diffraction... Une question existentielle reste sans réponse !!!
Si un laser "erre à l'infini... jusqu'à ce que quelque chose le stoppe"... alors ma question est : par quoi peut-être arrêter un laser ???
Ne va t'il pas traverser tout ce qu'il trouve sur son chemin ? ? Perd t'il de la puissance en fonction des matériaux traversé/rencontré ?
Qu'est-ce qui absorbe le mieux le laser ? En quoi peut-on faire des gilets par laser ???

Help Professeur à Moustache !!!

AleXis

Anonyme a dit…

Tout ça ne nous dit pas si le laser donne un goût au saucisson...

Julien a dit…

j'me disais bien qu'il y avait une arnaque avec ce sabre laser cadeau dans la boîte de chocopops....

PkThib@ Florent : Pas SF, Space Opera. Et ça change tout. La SF suit un raisonnement scientifique et les appareillages futuristes certes sont plausibles. A la différence du space opera, où on se contrefiche des lois physiques. a dit…

@ Florent : Pas SF, Space Opera. Et ça change tout. La SF suit un raisonnement scientifique et les appareillages futuristes certes sont plausibles. A la différence du space opera, où on se contrefiche des lois physiques.
Une manière d'éviter un tas de questions. (le laser de l'étoile noire, le bacta...)
A noter qu'on s'approche même du fantastique par moments (la force)

Anonyme a dit…

Merci encore pour tout ca ^^

mais tu termine dans les liens avec une phrase qui me laisse perplexe " Mais la plupart des lasers permettent de visiter..." . Visiter quoi?

Romain Ronzeau a dit…

hahaha toujours aussi génial !

Ca me rappelle cet épisode de "How I met your mother" où Marshall rêve de découper dans un futur proche la dinde de Thanksgiving avec un sabre laser (et un flash forward nous montre d'ailleurs que ce rêve va se réaliser...)

Marie-Marie a dit…

j'ai du mal à m'en remettre tellement j'ai rigolé... :)

l'as de l'espace a dit…

mais oui.. visiter quoi...?

sinon, bien vu M. Ronzeau pour HIMYM, je m'en rappellai plus mais c'est vrai que c'est exacement ça !

mouarf a dit…

Un autre problème de la théorie du "miroir télescopique" c'est que si un bête miroir suffit à détourner le laser, alors les stormtroopers n'ont qu'à porter des armures en miroir (genre boule à facettes) pour ne plus avoir rien à craindre des Jedis ? (en plus d'avoir un succès fou aux soirées disco...)

Anonyme a dit…

Aaaah je me disais bien que Star Wars ça tenait pas debout!!
Merci Professeur Moustache!

Anonyme a dit…

Pour couper le saucisson de manière parfaite, je préfère le couteau ultrasonique.

Un exemple avec un sandwich (victime typique de nos gros doigts maladroit qui transforment si vite un sandwich préparé avec amour en chant de bataille, juste parce qu'on a voulu le couper en deux pour faire "comme sur les aires d'autoroute")

http://www.youtube.com/watch?v=By-aW5loth4

Sébastien a dit…

Chère Professeure,

Moi j'aime bien quand vous parlez d'armes, de lasers, d'animaux et de sexe aussi. C'est fort excitant. Peut-on envisager un composite de ces divers éléments ? (même si je constate que vous marriez déjà avec joie les plaisirs des armes avec l'affection pour les animaux).

Merci encore pour cette source intarissable de connaissance.

Ysabeau a dit…

Comment les sabres laser de la Guerre des étoiles ne sont pas des vrais et ce ne seraient que des néons sonorisés ! Impossible. La prochaine fois je vais découvrir quoi ? Que les vêtements mouillés dans les les films ne sèchent pas vraiment en cinq minutes (soit le temps de changer de scène) mais qu'ils sont changés ou que l'ordre de la prise est inverse à celui du montage ?

J'imagine qu'il doit y avoir des tas d'autres cas de figure incohérentes dans les films et en littérature.

SkinR a dit…

Le wookie Jedi ... voila la vrai incohérence, sans doute ^^ !!

Super note ... as usual !

Phiip a dit…

Lumineuse démonstration, j'adore !

(et tant que j'y suis, félicitations pour la vie des (très) bêtes, j'ai beaucoup aimé, mes gamins aussi !

Yod@ a dit…

C'est horrible, Professeur. A cause de vous, je perds toute ma crédibilité. Je vais être obligé de fermer mon blog.
Quelle ingratitude.

Anonyme a dit…

Remarquez, même si Star Wars est du space opéra (et donc défiant les lois physiques), George Lucas a réussi à nous y placer les Médicloriens, des organismes symbiotiques!

Marion a dit…

Arg, c'est vrai qu'en anglais, le sabre laser c'est Lightsaber. Il existe un couteau à plasma, que les militaires comptent utiliser. Mais pas cour trancher des gens. Plutot pour cautériser les plaies sur le champ de bataille...
de toute façon, c'est un peu archaïque de se battre avec des épées, même en laser... surtout dans le futur... chais pas, ils pourraient se battre à coups d'ondes. Mais c'est moins phallique.

Bacasable a dit…

Ehh mais professeur t'as jamais vu star wars? T'as deja vu un wookie (chuwbaca) se battre avec un sabre laser? :p
Et puis clark c'est pas le vrai nom de super man, son nom d'origine c'est kalel, donc sur Krypton il l'aurait appellé kalel pas clarck :p

Voilaaaa :p Mais je me suis quand meme super marré merci professeur vous etes super :D

Anonyme a dit…

hello
pour le zm87 ,
il me semble que les dommages du laser atteignent la retine et que celle ci est definitivement brulée .

L aveuglement ne serait donc pas temporaire , mais bien definitif .

globule a dit…

Merci chère Professeure de me soutenir de ma conviction.
Car je dis, confirme et maintient que Chewbacca est une femelle (malgré ce que dit wikipédia - plus à une erreur près)!
La preuve, elle se recoiffe pendant le ralenti ! Si c'est pas une preuve ça !
Et là, je me demande ce que Han Solo faisait seul avec elle pendant les longues nuits intersidérales ?! Pas étonnant qu'elle ait mal vu la venu de cette parvenue de princesse Leia (qui dit en passant aimait bcp la fonction vibreur de R2D2 !)
(Désolé private joke)

Dr Morisset a dit…

J'ai l'impression que le cinéma de georges lucas nous prend bien pour des cons.
(dire qu'on peut même plus se battre avec des taser en plus maintenant...)

Sammy a dit…

En même temps, tout ceci il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine... peut être que les lois de la physique ne s'appliquaient pas encore à l'époque ?

Voui, c'est sûrement ça ^^

C'est peut-être aussi pour ça que les vaisseaux spatiaux du même film vont "vrouuuuum" dans le vide...

Fodio a dit…

révolutionner la science et renouveler l'art, hum... je propose de repartir de la renaissance en éradiquant le janséniste Descartes ou le branleur Newton, Shakespeare en art et Bacon en science et c'est tout.
Le laser, vous le montrez bien, est un gadget qu'avait déjà prévu Bacon, un truc de bricoleur sans intérêt.

Vous devez savoir que c'est une pensée virile, ça, refaire la science et l'art; pas un truc de gonzesse!
Songez-y...

JR a dit…

"Eh, il n'y a pas que Superman, il y a aussi le gars des Xmen (j'ai oublié son nom, là, mais bon)."

Non, Cyclope (c'est son nom) émet des rafales d'énergie cinétique avec ses yeux. Alors, jusqu'à preuve du contraire, au moins ça c'est possible.

Anonyme a dit…

Je ne veux pas faire le rabat-joie mais il me semble utile de corriger quelques détails d'ordre purement scientifique.
Primo, le faisceau laser est de type gaussien i.e. l'intensité lumineuse est maximale sur l'axe du rayon et décroit rapidement en s'en éloignant en suivant une courbe de Gauss, d'où son nom (c'est quand même bien fait la physique). L'autre propriété de ce rayon gaussien est qu'il est divergent et contenu dans un hyperboloïde de révolution de type 1, qu'on approximera très correctement par son cône asymptote dès qu'on s'en éloigne un peu. Donc, au bout de quelques parsecs dans l'espace, même le sabre laser le plus puissant ne ferait plus de mal à une mouche (s'il y avait encore des mouches à quelques parsecs de là).
Secundo, le laser au gaz ne fonctionne pas au gaz mais bien à l'électricité comme tout truc technologique qui se respecte. La bouteille de gaz ne peut donc pas remplacer les batteries. Le gaz du laser au gaz est simplement le milieu amplificateur de lumière. Ce milieu peut être solide (cristaux), liquide ou gazeux. Les atomes du milieu amplificateur sont excités par pompage (sans mauvais jeu de mot) ce qui consiste à leur fournir de l'énergie pour que certains électrons montent sur une orbite plus élevée. Ils ont ensuite la propriété surprenante, quand ils sont frappés par un photon d'une longueur d'onde bien précise d'en émettre un second parfaitement identique et de même phase. On appelle ça l'émission stimulée (merci Albert). Vous voyez le truc ? Un atome excité, un photon qui arrive, deux photons qui repartent. On a bien un amplificateur de lumière.
D'ailleurs, laser n'est-il pas l'acronyme de Light Amplification by Stimulated Emission of Radiation (amplification de la lumière par émission stimulée de radiation) ?
Le problème, c'est que ce même atome, quand il est calme, à la fâcheuse tendance à absorber le même photon... donc, si dans le laser on a autant d'atomes excités que d'atomes calmes (ou moins) polop, pas de faisceau. En revanche, si on a plus d'atomes excités, fiat lux ! Ensuite, il y a deux façons de pomper. Soit on excite les atomes en continu pour maintenir un ratio potable d'atomes excités dans le milieu et on a un faisceau continu mais pas très puissant. Soit on bloque le faisceau et on excite tous les atomes du milieu. Quand ils sont tous chauds comme la braise, on débloque... Il émettent quasiment tous en même temps et on a alors une impulsion d'énergie non négligeable et émise sur un temps très court (quelques femtosecondes) et donc d'une puissance colossale (puissance = énergie / temps alors si le temps est tout petit, la puissance est toute grande). On appelle ça des lasers à impulsion et le plus puissant a une puissance supérieure à toutes les centrales électriques du monde, en tout cas plus de 300 fois la puissance du parc de production des States.

Pour info : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/hercules-le-laser-le-plus-puissant-du-monde_14634/

Jeremy a dit…

Marrant ce post. Ca m'a fait de suite pensé à cet article, pas encore évoqué dans les commentaires je crois :

http://www.aietech.com/leblog/2009/2/12/la-guerre-au-laser-cest-pour-bientot.html

Anonyme a dit…

Alors juste une petite question délicieuse moustachue ? Auriez vous par hasard honteusement pompé cette géniale idée de post dans le dernier fluide glacial ? Magazine dans lequel j aurais grand plaisir à lire vos petites bulles qui me donnent tant de crise de rire.
Ps: comment dire.... Je suis fan de vous

Anonyme a dit…

en fait l'expansion de l'univers diminue la fréquence et donc la puissance du faisceau. Et puis le miroir ne cramera rien du tout en faisant revenir la lumière vu qu'une cavité laser, c'est justement la même chose, a la sortie d'un laser, c'est un miroir semi réfléchissant. Et puis Oui il semblerait que ce soit plus du plasma que du laser, tout est donc encore possible!!!

Anonyme a dit…

C'est bien joli les lasers, mais peut-on revenir sur des sujets plus importants, comme par exemple : "peut on espérer se faire prochainement "greffer" des membres bio-ioniques comme "l'homme qui valait 3 milliards" (à l'époque, il a du se déprécier depuis, et depuis les années 80, les conversions sont complexes, faudrait sans doute convertir en euros) ? Où en sommes nous avec la médecine biocybernétique et tout le bordel là... ? (J'y pense car j'ai soudainement très mal à la jambe"). Merci beaucoup. Grumph.

Nathan a dit…

Merci Marion pour ton blog qui me fait toujours autant sourire et me fait sentir chaque fois plus intelligent.

Vu que ton blog semble assez fréquenté je me permets de laisser un lien vers le mien que je viens de créer, j'ai besoin de critiques avisées et je sais qu'elles ne manquent pas par ici.

http://ecrire-a-en-mourir.blogspot.com/

Encore merci pour ton beau travail que je suis depuis pas mal de temps maintenant avec toujours la même curiosité.

Scootty a dit…

J'aime j'aime tes moustache, j'aime ton cerveau, toutes tes notes dessinées, lentement colorisées...
(sur un air d'axelle red)

Bienvenue sur FB

ps : c'est pas boulet qui t'as donné envie d'aller voir par hasard :-D

Coline a dit…

Je viens de réaliser que le professeur a tué Youki avec son sabre laser. snif.

PAMM a dit…

Ahaha.
J'ai trop aimer ça!
C'est super comme boulot, sérieusement, je te félicite! Je trouves ça très original, très bien expliquer et en plus les dessins son super beau (-:
Chapeau!
Pamm

Lce a dit…

Pétée de rire ! je découvre ce blog et franchement quelle rigolade : alors bravo et encore!
laurence

Pierrebv a dit…

Il y a un épisode des Experts Miami (CSI: Miami), un des tous premiers je crois, ou un pilote est aveuglé avec un laser.
Un... simple... pointeur laser vert. Un pointeur laser, un tout petit machin vendu au grand public, gagné par les gosses dans les fêtes foraines.

lol

posglov a dit…

j'ai pas lu tous les commentaires mais juste 2 trucs à dire :

1) un faisceau tiré au pif dans l'espace n'atteignant pas sa cible va forcément diverger car il ne peut sortir un faisceau strictement parallèle. au bout de qq km la puissance est dissipée sur une large surface.

2) les gaz utilisés pour certains lasers (he-ne, CO2, etc..) sont enchassés hermétiquement dans une cavité. Ils ne sont pas consommés pour pour le fonctionnement de l'appareil, et sont donc réutilisables tant qu'il y a de l'énergie pour les exciter.

voilà voilà
excellente page au demeurant!!
posglov

Anonyme a dit…

pierre 11 ans,j'adore ce que tu fais je rigole à chaque histoire bonne suite.

B&B a dit…

Merci Prof! Je comprends mieux le dernier Forbidden Zone ds Fluide. A lire ^^

Muriel a dit…

une conférence amusante sur le sujet: http://www.espace-sciences.org/jsp/fiche_actualite.jsp?STNAV=&RUBNAV=&CODE=1219390137699&LANGUE=0&RH=CONFERENCES

Anonyme a dit…

On rigole et on apprend, ce blog est simplement génial ! il m'aide beaucoup pour réviser mes cours ! :D

ça a l'air un peut ridicule de demander sa, mais bon, j'ose:
j'aimerais beaucoup vous poser une question, et... je n'ai pas compris comment on doit faire. Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ? :)

Anonyme a dit…

C'est enorme. Je me suis pris un fou rire sur le decoupage du saucisson au laser comme ca ne m'etait pas arrive depuis gaston. T'as vraiment un don pour faire passer des blagues de facon hilarante.

bidibulle a dit…

>

Un truc en passant: il y a des lasers où l'inversion de population n'est pas faite par l'électricité. Les russes avaient ainsi fait des lasers à un coup, où cette inversion était réalisé par l'onde de choc d'un explosif classique se propageant dans un cristal.

Dans le genre moins exotique, les lasers du type Deutérium Fluor (notamment les machins qui font tripper l'US air force depuis des années, et qui pompent le fric du contribuables américains depuis autant d'années...) sont basés sur des réactions chimiques hors d'équilibre, avec des gaz se déplaçant à des vitesses proches du son dans une tuyère: là encore, on n'a pas de pompage par un arc électrique ou optique.

bidibulle a dit…

ah oui, j'oubliais: dans le genre gore, il y a des lasers à rayon X, dont le principe a été imaginé par Edward Teller et qui repose sur un pompage par une explosion nucléaire d'un matériaux kivabien. Cela qui n'a jamais réellement été validé expérimentalement, malgré une histoire assez énorme de fraude scientifique couverte par Edward "Folamour" Teller. C'est raconté en détail dans sa biographie Edward Teller: The Real Dr. Strangelove de Peter Goodchild chez Harvard University Press

not-an-isheep.com a dit…

Excellent. Merci !

Eloah a dit…

Cher prof... Vos enseignements nous sont fort utiles dans la vie de tous les jours et pour notre culture générale.

Je tenais quand même à préciser la raison pour laquelle les Sabres lasers Jedi ne se diffusent pas à l'infini et vers l'au-delà:

La raisons est que les jedis sont des manipulateurs de "la Force", pouvoir plus ou moins psychique et mental leur permettant par exemple de déplacer les objets, sauter très haut, être très rapide ressentir des ondes maléfiques et entre autre, embrouiller et manipuler l'esprit des être faibles...

De par ce principe les Jedi font jaillir le laser de leur sabre par simple contrôle "mental" et en maitrise la taille selon leurs envie.

Voilà.

Anonyme a dit…

- Le airborne laser a été testé en vol (et avec succès) par l'armé américaine pour la destruction d'un missile.
- Si mon sabre laser embarque un canon à anti-matière, je peux avoir un laser de 1,5 mètre, ou plus, ou moins. Ok, c'est pas encore pour tout de suite. mais on y arrivera :=)

en tout cas bravo pour le blog.

Karim MADJER a dit…

Bravo! Réponse en dessins: http://sweetrandomscience.blogspot.fr/2012/10/reponse-au-prof-moustache-en-dessins.html

Corto a dit…

http://www.tomsguide.fr/actualite/StarWars-sabre-laser,21407.html

Prends ça prof !