mardi 29 mai 2018

Mardi, c'est kiki

N'oubliez pas de regarder la biblio à la fin. Promis, y a pas trop de photos dégueu. Mais je peux en mettre si vous voulez.



cartepeni



Penis_COUL001

Penis_COUL002

Penis_COUL003

Penis_COUL004

Penis_COUL005

Penis_COUL006

Penis_COUL007

Penis_COUL008

Penis_COUL009

Penis_COUL010

Penis_COUL011

Penis_COUL012

Penis_COUL013

Penis_COUL014

Penis_COUL015

Penis_COUL016

Penis_COUL017

Penis_COUL018
Penis_COUL019

Penis_COUL020 


Sources :
- Je n’ai pas, j’avoue, la source exacte de cette photo du chien au pole dance. 
- Une fois n’est pas coutume, cette planche a fortement été influencée par la lecture des chapitres 6 et 7 de l’incroyable livre de Mary Roach (encore elle) intitulé « Bonk: the cursus coupling of sex an science ».
Les bouquins de Mary Roach sont vraiment une montagne d’informations. Si vous trouvez que je suis trash, alors Mary Roach, elle est MEGA trash. Puis elle a le courage, elle, de mettre « la main à la pâte » car elle n’hésite pas à essayer un photopléthysmographe sur elle-même (mais dans le vagin).

Dans ce livre, Mary Roach est allée rendre visite à un andrologue qui opère les veines du pénis. En gros, quand le retour veineux déconne, il en retire pour que le sang reste pendant l’érection. La description de l’opération peut ressembler à une torture pour 89% de la population.
Si vous voulez en savoir plus sur elle et son travail, voici un article en anglais.

Le seul bouquin d’elle traduit en français est « Macchabées » chez Calmann-Levy. Attention c’est glauque.
 

- Le livre Malleus Maleficarum (= « marteau des sorcières ») est un vrai bouquin de 1491 sur les procédures juridiques contre les sorcières et les méthodes pour guérir de leurs malédictions (notamment celles induisant impuissance et stérilité).
 

- G. Franck Lydston était urologue de son état. Il n’est pas le seul à avoir eu la bonne idée de greffer un testicule supplémentaire à des patients manquant de « vigueur ». Plus près de nous, saluons Serge Voronoff qui greffa des bouts de couille de bélier, de chimpanzé ou de babouin à des hommes pour leur donner un coup de fouet et de jeunesse. 



Mais Lydston a le mérite d'avoir appliqué sa méthode sur lui-même, respect.
 

- Évidemment, cette méthode ne marche pas. N’allez pas vous greffer quoique ce soit. Si vous avez un problème à ce niveau-là, allez voir un médecin.
 

- Le priapisme est une urgence médicale aux causes multiples, donc si problème, direct aux urgences.

- Sachez que l’équivalence du priapisme existe chez la femme, étant donné qu’elle possède aussi un corps spongieux, en forme de… de… d’oiseau ? Bref, le priapisme féminin s’appelle le clitorisme. Pareil — urgence si problème.
https://www.science-et-vie.com/corps-et-sante/les-femmes-ont-elles-des-erections-8092

- Nous possédons non seulement tous des corps caverneux, mais nous avons aussi des tissus érectiles dans le nez. Il existe donc une croyance liant nez congestionné et excitation sexuelle, voire nuit de noces et nez qui saigne. Enfin voilà, si vous voulez en savoir plus, lire cet article (EN).

- Il existe des mammifères dont le pénis est équipé d’un os (le baculum). Les femelles aussi en retour peuvent en avoir un au clitoris (c’est le baubellum). Ce site l’explique très bien (FR).


- Le pénis humain ne possède pas d’os pénien. CEPENDANT, il peut quand même y avoir fracture du pénis, qui est en fait une fracture du corps caverneux. Ça se répare. Attention, article avec des photos de pénis qui ressemblent à des aubergines.

- Autre article ayant servi à réaliser cette note : Traité d’andrologie à l’usage des cliniciens (j’espère avoir tout bien compris).

7 commentaires:

Wood a dit…

Si le Malleus Maleficarum a été publié en 1491, ça m'étonnerait qu'il ait dit que les sorcières nourrissaient les pénis avec du maïs, vu qu'il n'y en avait pas en Europe avant Christophe Colomb.

tBuLi a dit…

Puisque l'on parle erection...
Il y a quelques années, un groupe de scientifiques de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (ETHZ) a créé des rats modifiés génétiquement avec un "stimulateur érectile optogénétique" (en anglais EROS, ERectile Optogenetic Stimulator). Pour faire court, il suffit d'exposer les parties génitales du rat (mâle) à la lumière bleue pour qu'il développe une érection. Cette publication (https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1002/anie.201412204) a bien entendu été abondamment téléchargé, le site de Wiley était surchargé ce jour-là.
Bonne lecture

Stéphane GORNIKOWSKI a dit…

Bonjour marion, Je m'appelle Stéphane, on s'est rencontré à France culture l'an dernier à propos de la violence des riches. J'aurais besoin de te contacter à propos d'une invitation en novembre - le 18 près de Paris. C'est urgent pour des questions de Comm. Serait-il possible de me contacter ? 06 78 06 64 16 et vaguementcompetitifs@gmail.com - merci ! Stéphane

BB. a dit…

J'adore le gars qui donne pepouze son 06 sur les internets. C'est tellement An 2000.

Rphl a dit…

"Chère Profe, comment marche l'érection?"

Tiens, et si on parlait uniquement de la bite, qui est le seul organe érectile connu à ce jour?

Unknown a dit…

Le début c'était quand même un peu n'importe quoi, mais c'était chouette :D

Entre les Oreilles a dit…

Le Phalludacé existe, c'est la Palourde Royale ou Panopea Abrupta:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Panopea_generosa

Je l'ai découverte dans cette vidéo:
https://www.youtube.com/watch?v=KrtyIqSzoYI

Mise à jour récemment:
https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/on-n-est-pas-sorti-de-l-auberge/segments/entrevue/72573/tri-du-express-palourde-royale-fils