vendredi 1 mai 2009

Premier mai, décapité

carte

page01

page02

page03
page04

page05

page06

page07

page08

page09

page10

SOURCES :
_l'image de la carte vient encore de ce site totalement addictif : failblog qui, j'ai découvert, existe en version française
_Merci à Ameline qui m'a envoyé cette question en novembre et dont la réponse m'a été donnée dans le livre "macchabées" de Mary Roach.

_ Un peu de chronologie :
- Guillotin pense que la guillotine est plus "humaine" dans le sens où elle provoque une mort instantanée.
- En 1791, elle devient donc l'outil des bourreaux, jusqu'à ce que le médecin Sömmering mette son grain de sel : en novembre 1795, il écrit un rapport dans lequel il suggère que le condamné vivrait peut-être encore un peu, une fois la lame tombée. S'en suivirent de grandes reflexions sur la mort, le siège de l'âme et des prises de positions. Ici, vous pouvez lire les grandes interrogations de Sömmering et d'un de ses contemporains.
- Pour réanimer une tête, soit on l'éléctrocutait (et certains étaient des spécialistes en la matière), soit on leur perfusait du sang. Evidemment, certains prétandaient qu'éléctrocuter une tête ne stimulait que les muscles. Tandis que réinjecter du sang, donc de l'oxygène, c'était plus interessant.
- J'ai attribué à Laborde les propos de Beaurieu. Il s'agit bien d'extrait d'un rapport tirés des observations directes de la tête, fraîchement coupée. Et d'après lui... elle réagissait à l'appel de son nom encore quelques secondes après avoir été coupée.

60 commentaires:

Lorenzo a dit…

preum's \o/

Lorenzo a dit…

1er mai,
mal aux pieds

Lorenzo a dit…

à quand une vraie grefe de tête?

Vertron a dit…

Il y a une nouvelle de Villiers de l'Isle Adam sur ce thème (hélas, j'ai oublié le titre)...un grand savant conclue un accord avec un condamné à mort : il clignera des yeux s'il est conscient une fois la tête tranchée. Hélas, le décapité ne cligne...que d'un oeil...et le savant ne sait trop qu'en conclure...
Clin d'oeil ironique de Villiers à cette question sordide !

Clair de Plume a dit…

Il est pas là, Kerviel ?

Loucerise a dit…

ça fait froid dans le dos tout ça, mais en même temps, que le tête réponde ou pas ne prouve pas forcément que l'âme y est. Cela peut être de simples traces des anciens réflexes ...mais bon c'est un sujet qui reste très compliqué.

Johann a dit…

super interessant comme question. Et si on coupait une partie et qu'on recolle de suite les morceaux? Ca peut marcher?

Pitouli a dit…

Dans l'état actuel des connassances c'est impossible : on sait rétablir le réseau sanguin, mais pas celui nerveux. Or un corps prive des impulsions électriques du cerveau, c'est pas extra...

poipoipanda a dit…

alors, pas merci, hein, je viens de cramer trois bonnes heures et ma soirée à m'esclaffer sur http://failblog.org et son copain http://pictureisunrelated.com

tu peux être fière de toi !

gwynplaine a dit…

Attation, Guillotin n'a pas inventé la guillotine. Comme précisé dans l'article Wiki que vous citez,
iIl a simplement "milité" avec succès pour que l'Assemblée Nationale (où il siégeait) l'adopte comme moyen d'exécution "universel" (autre "avancée").

Bubu a dit…

Waah! Les filles lisent Têtu pour se rincer l'œil en fait? Remarquez je ne sais pas ce qu'il y a d'écrit à l'intérieur...

Pour parler sur un registre plus sérieux, Victor Hugo en a parlé aussi dans ses memoires (ou lettres) d'un condamné. Dans des termes plutôt humoristiques.

Genre: "Qui a jamais demandé à un guillotiné si l'exécution ne lui a pas fait mal?" Je ne sais plus comment ça marche mais c'était rigolo.

François a dit…

Marion, que t'est-il arrivé dans ta plus tendre enfance pour qu'un premier Mai te donne envie de nous parler de têtes coupées ?

Enfin bon, une chose est sûre, la guillotine ça fait quand même plus propre que l'écartèlement. Un p'tit billet là-dessus ?

Zol a dit…

On ne sait toujours pas si ça fait mal... :D

mel a dit…

ouais j'me sens fière d'avoir comme nom de famille Laborde au jour d'aujourd'hui... et grâce à toi.. youpiiiiii...

bon trève d'imbécilité, mais ils ont essayé le même système d'échangeage de tête et de corps, mais sur des chiens, il me semble que c'était pour tester les effets de l'asphixie et de l'augmentation de la teneur en CO2 dans le corps.

j'aime pas les physiologistes pour ça, ce sont des gros barbares (même si ils ont découvert des trucs supers utiles j'avoue)

Agathe a dit…

et pour nourrir un peu la bibliographie, la question avait été posée à la revue New Scientist.
Les réponses sont éditée dans le très intéressant livre "Mais qui mange les guêpes?" (aut : New Scientist) qui a l'excellent goût d'être traduit en français.

A part ça, ch'suis hyper déçue que les humains n'aient pas le même réflexe de courir comme des cons une fois la tête tranchée (canard effect)

Maraud a dit…

Ha ben si le Pape l'a dit alors...

igolem [Le blog d'] a dit…

J'adore le "J'continuerai les réformes quand même, pauv'cons" ^^

Hobopok a dit…

La guillotine a remplacé non seulement la pendaison pour les manants, mais aussi la hache qui était réservée aux VIP, et qui avait la fâcheuse tendance à ne pas toujours retomber pile poil où le bourreau visait... En ce sens, la guillotine était un progrès technologique à vocation humanitaire, qui eut aussi l'immense avantage de permettre de tenir les cadences infernales imposées par la Terreur.

Anonyme a dit…

Et si notre adorable professeure à moustache nous pondait une note sur les 21 grammes qui disparaîtraient lors des éxecutions capitales par injection léthale aux States (cf film et tutti quanti...)

Signé professeur Terraillon, pesage au microgramme depuis 1889

sarah a dit…

bravo-super-merci pour ce blog drôle et pas con... Il m'a donné plus d'une fois l'occaz' de faire la leçon avec tout ce que j'y apprend, et quel régal quand je forwarde ma source!
Youpi et 1000 congratulations!
Sarah

Bernard-Henri Seagal a dit…

Cette délicieuse note m'a rappelé un curieux film des années 60 : The brain that wouldn't die. De la pure série B, avec des considérations scientifiques assez obscures.
Merci, donc, de m'aider à mourir moins bête, mais il demeure cependant une passionnante question qui n'a - à mon sens - pas encore été assez abordée : la tête d'un pape ne fait-elle pas plutôt "Pope !" quand elle saute ?
Cela mérite réflexion...

Dag a dit…

J'ai lu, je pense que c'etait du Bernard Werber, qu'il expliquait qu'en faite lorsque le bourreau montrait la tête décapitée au public c'etait non pas pour montrer la tête au public mais pour montrer les visages de dégouts du public au guillotiné...

Lumenni a dit…

J'ai énormément ri, une de vos meilleures planches à mon goût !
Et le thème abordé est très, très intéressant. :)

onel a dit…

Bonsoir,

bravo et merci pour ce nouveau billet. J'ai lu tout le blog, et je guette les nouveautés (pour faire monter les stats uniquement le jour en question). :P

Lire la nouvelle Le secret de l'échafaud, de Villiers de L'Isle Adam, dans le recueil Contes cruels, sur le thème en question. ;-)

nClavreul a dit…

Bubu a dit : Waah! Les filles lisent Têtu pour se rincer l'œil en fait? Remarquez je ne sais pas ce qu'il y a d'écrit à l'intérieur...

Lacan se régale : je ne sais pas ce qu'il y a (de) "décrit" à "l'intérieur" (de ...)

Encore une histoire sans queue ni tête (Ok, c'était facile, ... mais tentant !)!

gabian a dit…

Léandri (de chez Fluide Glacial) a écrit il y a longtemps une nouvelle portant exactement sur ce sujet, nouvelle aussi drôle que ton développement. Il ne me manque plus que la retrouver...
Pas grave : merci pour cette planche hilarante (le running gag "pov' con", je ne m'en lasse pas !).

Pascale a dit…

"A mort Louis croix V Baton !"
Super blog !!
Merci

Coline a dit…

L'exemple de saint Denis qui a marché de montmartre à st-denis, décapité, la tête dans la main, m'avait fait croire que c'était le corps qui restait vivant après la décapitation. ouf, en fait, la tête l'était aussi.

Marion a dit…

C'est affreux... mes lecteurs sont tous trop cultivés. J'ai plus rien à vous apprendre!

Padls a dit…

Ooh dans le Musée d'art moderne de New York il y avait un truc comme ça : une ampoule allumée 20 secondes et un texte qui expliquait que la tête du guillotiné survivait encore 20 secondes, le temps de lire le texte en question. Par contre visuellement c'était nul : aucune carte postale, pas un dessin, rien.

Amandine a dit…

Génial, comme d'hab (voire plus que d'hab?)

Anonyme a dit…

Il me semblait avoir lu quelquepart que la tete "vivait" encore quelques secondes, d'ou le fait que les bourreaux la tende le bras levé, non pas pour que la foule hurle "172% !" Mais pour que le "mort" puisse observer une derniere fois la foule qui le haissait ... en général... J'ai du lire ca dans The new scientist ou alors Tom-tom et nana... Enfin bref...

Aucun rapport, mais une question toute aussi intéréssante a poser au professeur moustache, c'etait quoi le tout premier truc vivant sur terre? Des protozoaires? Des bactéries fossileradioactives kryptonniennes? Michel Drucker?

Cordialement, Robin aka Gat

Tim a dit…

Ne serais-ce pas l'ancêtre du Derrickus ou du Leon Zitronus ? (voir : http://tumourrasmoinsbete.blogspot.com/2009/02/jeudi-cest-archeologie.html)

A part ça génial, comme d'habitude ;)

maryse a dit…

Moi je n'ai pas trop aimé parce que ça me fait froid dans le dos et j'ai de la peine pour les suppliciés. Je n'ai pas beaucoup envie d'en rire cette fois-ci, ce n'est pas grave, je me rattraperai la prochaine fois j'en suis sûre (peut-être que je déprime un peu ?)

karlo8000 a dit…

Effectivement, je me sent tout de suite vachement moins bête... et de bien meilleure humeur. Merci m'sieur.

Loko a dit…

Je ne sais pas si c'est le le meme que dans la planche de Marion, mais j'ai lu il y a quelques années qu'un scientifique s'était par avance mis d'accord avec un condamné pour qu'il cligne des yeux autant de fois qu'il le pouvait jusqu'à ce que mort s'en suive (pas genre spasme, mais mouvements bien ouverts et bien fermés). La tete avait cligné des yeux pendant environ 30 secondes.

Pilli a dit…

j'ai une question.

Pourquoi quand on se fait piquer par un moustique et qu'on a le malheur de grater, on peut plus s'arreter ?

Fred28 a dit…

Maryse, de la peine ?? comparé à ce qui se faisait à l'époque (roue etc), c'était un véritable cadeau !!!

Anonyme a dit…

Je crois bien que c'était évoqué dans Le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo. Un médecin lui demandait de cligner des yeux après la décapitation, pour savoir s'il était toujours conscient . je ne sais plus s'il l'a fait ou pas.

bastien vives a dit…

je trouve que cette note de blog dégrade l'image des pédés !
comme si il n'y avait que des têtes coupées de papes qui pouvaient lire tétu ! c'est une honte !

unegrossefeignassedefee a dit…

j'adore ce blog. félicitations pour l'humour, les dessins, bref l'état d'esprit !

Anonyme a dit…

J'ai lu ttes tes planches et je suis totalement sous le charme! Drole (extrement meme), parfois cruel (mais on aime ca) super bien documenté et extremement intéressant! Fais une grosse pub pour quand tu sortiras une bd j'irais l'acheter en masse histoire de l'offrir a chaque anniversaire! Bonne continuation

Marion a dit…

Ha ben justement, j'ai une petite BD qui est sortie chez Tourbillon (à partir de 8-9 ans). Ca s'appelle Youri et Margarine. (cf colonne de droite du blog). Voilàààà

Anonyme a dit…

un petit post sur les effets de l'alcool ca serait pas mal. Pourquoi on s'endors quand on boit de l'alcool ? l'impact du sport sur les effet d'une simple biere par la suite ?

bref, tant de questions :)

Tristan R. Lemaure a dit…

Super intéressant! !

Anonyme a dit…

Toujours sur la décapitation, je vous conseille un film, "curdled", ou"de sang froid" en français, produit par la boite de prod de Quentin tarantino, ou l'héroïne, aux gouts macabres, se demande pendant tout le film si les têtes continuent à parler ou pas... Film très sympathique, un peu barré, mais pas du tout glauque, je vous le conseille!

jajabittan a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
jajabittan a dit…

Super ! Juste pour dire : on ne dit pas bourreau, on dit executeurs de hautes et basses oeuvres... ;) À lire absolument : " Dieu et nous seuls pouvons ", un roman de Michel Folco qui est un régal ! Tout comme ce blog, encore bravo !

Anonyme a dit…

test

senfood a dit…

J'suis déçu je m'attendais à lire un petit truc sur Mike le poulet sans tête même pas un mot....tant pis.

Kyoku57 a dit…

Enorme...vraiment, je me marre encore mais j'avoue que ça fait froid dans le dos. Je me souviens avoir vue une vieille video de guillotine ou on voyait une execution rapide...on avait l'impression de voir une vache à l'abattoir....pauvre vaches d'ailleurs.

http://www.youtube.com/watch?v=dXels5zsE_M

None111 a dit…

c'est pas sympa d'avoir pris la photo de martine aubry avant son regime...

merci encore pour tous ces posts...

mais la on attend severement le prochain

Pilou a dit…

Concernant l'histoire de la tete coupée qui réagit lorsqu' on l'appel, il existe des images filmées du phénomène. Je ne pourrai dire de quand elles datent mais j'avais vu un extrait sur Arte, diffusé pendant leur cycle de théma portant sur la mort. C'était stupéfiant.
Je ne sais plus dans quel film (de fiction celui-ci) le réalisateur signifiait cette triste réalité en faisant tourner sa caméra pour simuler la vue subjective d'une tete qui roule aprés sa décapitation.
Si il y a des cinéphiles dans le coin...
Sinon, c'est toujours aussi bon Marion^^.

Anonyme a dit…

la fête du travail c´était le 1. mai, non sans dec, je suis en manque...

Anonyme a dit…

voici le film d'une "expérience" russe plutôt sympa datant de 1940 qui traite exactement de cela...

http://www.archive.org/details/Experime1940

haaaaa les laboratoires russes...

Moi a dit…

S'il te plait marion j'ai mal a force d'appuyer sur F5 :(

Marion a dit…

ça vient! Demain vendredi, c'est posté. Mais j'ai plein de boulot!! Vous allez me tuer.

Anonyme a dit…

En fait, la question est toujours d'actualité quelquesoit la méthode de mise à mort.
Il y a une grosse polémique aux USA sur la condamnation à mort par injection.
En effet, un des produits injecté a pour effet de faire relacher tous les muscles du corps. Ce qui donne l'impression d'une mort douce, puisque le condamné est "détendu" (plus aucune expression n'est possible). Mais cela fait perdre toute indication sur sa souffrance possible pendant la durée d'effet du poison...

disa a dit…

月見草油,中油,汽油,油壓,苦茶油,機器,蔥油餅,加油站,油價,中油,油價查詢,升降機,指甲油,油漆,拖板車,油壓,汽油,加油站,加油,橄欖油,三酸甘油脂,加油站,椰子油,指油壓,加油站,原油價格,海豹油,油桐花坊,吸油機,加油站,雲南婆婆,姑婆芋,大老婆,老婆,老婆,青蛙,歌詞,婆羅花,論壇,坐月子,阿龐,老婆大人,月子餐,老大,孕婦,老婆,渡假屋,趙樹海,大嬸婆,汽機車,冠佑,老婆餅,鶯歌,阿婆,吉祥話,阿婆冰,屈中恆,婆婆,虎姑婆,影片,花蓮民宿,花旗銀行,流星花園,流星,桃花運,花蓮旅遊,花蓮,花旗,流星花園,海洋公園

Dhaya a dit…

Madame Marion, vous me croirez jamais ! Hier encore, je rattrapais mon manque de culture avec votre blog, et tombais sur cet article. Et à mon réveil, Ô surprise, un article sur Gizmodo me fait réaliser que vos articles d'hier, font encore l'actualité aujourd'hui ! Le voici : http://us.gizmodo.com/5691612/how-to-keep-a-severed-head-alive

Sur ce je file, j'ai encore tout à rattraper depuis juillet 2009.