vendredi 16 décembre 2016

Microbiote de Noël



cartemicrobiot

microbiot01
microbiot02
microbiot03


microbiot04  
microbiot05
microbiot06 

 
microbiot07
microbiot08
microbiot09
microbiot10

microbiot11 
 
microbiot12 
 
microbiot13
microbiot14 



SOURCES :
– L'image de la carte postale vient de l'improbable site "Awkard family" – littéralement "famille gênante". Ça veut tout dire.
– J'ai beaucoup aimé cet article de Nicolas Chevalier qui explique bien la formation du Système nerveux entérique (SNE). Alors attention de ne pas confondre ce SNE, avec le SNE (syndicat national de l'édition) qui a, je l'espère, plus de neurones.
– On n'est pas loin de penser que les bactéries intestinales sont si nombreuses, si importantes, qu'elles ont sûrement une influence sur ce qu'on mange (ou ce que n'avons envie de manger)… oui j'aime bien Motherboard.
– Longtemps (enfin pas 20 ans non plus), j'ai lu qu'il y avait beaucoup plus de bactéries en nous que de cellules humaines. Mais dans quelles proportion ? Apparemment, selon un recalcul, un peu moins que ce qu'on prétendait mais tout de même 1,3 fois plus.
– Ce Pdf (d'un prof de yoga) explique en quoi la grande tendance est de dire que le ventre est ce qu'on appelle le "deuxième cerveau".
– Encore plus fort !! On n'en aurait pas un, pas deux, mais TROIS cerveaux !! Le cerveau abdominal… Bon. J'ai hâte de connaitre l'emplacement du 4e.
– La fécalothérapie, ou bactérothérapie fécale, c'est très sérieux. Ça peut aider les patients souffrant de maladies intestinales provoquées par une bactérie qui s'appelle Clostridium Difficile (petite anim explicative digne d'un South Park soft, mais chiant).
– Article hallucinant (merci @neoviral) de Josiah Zayner qui a décidé de faire de la fécalothérapie DIY. 
– Dès la naissance, nous sommes colonisés par plein de bactéries. Mais les bébés bénéficieraient vraiment des bienfaits de celles qui se trouvent sur les parois de l'utérus et du vagin de la maman, mais quid des bébés nés par césarienne ? Eh bien certains scientifiques pensent à "l'ensemencement vaginal" pour eux.
– Je pensais que les bébés étaient protégés de la moindre bactérie dans le ventre de leur maman, ben pas tant que ça apparemment…

OH et surtout : JOYEUSES FÊTES

14 commentaires:

Unter a dit…

Han ! T’as illustré tout un bout du “Charme discret de l’intestin”, avec cette note ! Moi qui attendais la version BD depuis longtemps…

Marie a dit…

Microbiome 4 ever ! 2 ans que ma famille subit mes exposés sur ça a tous les repas, merci pour eux ils vont se sentir moins seuls.

Ronan a dit…

Ça m’a fait penser à cette histoire qui a un peu tourné l’année dernière, sur une femme qui s’est retrouvée en état d’obésité suite à une transplantation fécale d’une donneuse (sa fille) en surpoids.

Logiquement, on pourrait penser que l’effet inverse serait également possible. Je ne sais pas si il y a des études existantes ou en cours à ce sujet.

http://www.bbc.com/news/health-31168511

Raphaëlle Martaillé Richard a dit…

Lançons un Ulule pour offrir une fécalothérapie à François Fillon! Merci pour cette belle tranche de bûche de rire qui nous aidera sûrement à digérer l'orgie d'osties.

Sebast a dit…

Et moi qui voulez leur parler du FN. Vous me direz, c'est scato aussi...
Dans tous les cas, on va bien rigoler cette année au réveillon ! Youhou !

Martine a dit…

Trop drôle comme d hab, et j ai encore appris plein de trucs, merci Marion :-) toujours un bonheur de vous trouver dans ma boite mail :-)
Par curiosité j ai tapé votre nom sur google, et alors j ai halluciné, vous êtes une gamine !!! Et drôlement jolie en plus ! Là on peut dire que la valeur n attend pas le nombre des années :-)
Bravissimo, vos parents doivent être drôlement (oui encore, j aime bien ce mot) fiers de vous :-) (oui, je souris bcp aussi).
Continuez à nous enrichir en nous faisant rigoler, c est tellement bon :-)
Joyeux Noël et bon appétit ;-)
Martine

Deelight a dit…

Il y a eu quelques études récentes sur des possibles liens entre certaines formes d'"autisme" chez le rat et l'absence certaines bactéries intestinales (par ex : http://www.cell.com/fulltext/S0092-8674(16)30730-9).

Chose amusante, les rats étant coprophages (ils mangent leurs crottes et celles de leurs congénères), il finissent par retrouver un comportement normal lorsqu'ils sont mis au contact de congénères possédant la bactérie manquante.

xou a dit…

UN KEBAB AU COUSCOUS !!

Voilà, j'ai bien rigolé :)

*content*

Hyacinthe a dit…

J'adore ! J'ai vu un reportage sur Arte il n'y a pas longtemps. Ça parle d'entérotypes et de comment les bactéries favorisent la sociabilité des hyènes!.. Nan, en vrai c'est hyper intéressant! http://future.arte.tv/fr/microbes

François Caron a dit…

Non, je ne vais pas introduire ce sujet à la table durant les fêtes. :-)

aloisdelacomble a dit…

La question existentielle que je me pose lorsqu'on me dit qu'il y a autant de neurones dans nos ventres que dans le cerveau d'un toutou, c'est combien diable y a t il de neurones dans ventre d'un chien ? (pour comparer des choses comparables pardi !) Et chez d'autres animaux tant qu'à faire. Et puis tant qu'à faire combien de neurones dans le reste de notre corps ? (sûrement moins mais ça m'intéresserait d'en être sûr).

Voilou, sinon c'est toujours aussi génial, keep going on !!!

Martin Penwald a dit…

Bonnes fêtes, bon réveillon, tout ça ...
Mais surtout : BON APPÉTIT !

Lewon a dit…

Yop ! Concernant ton lien sur le "3ème cerveau" : les auteurs l'ont appelé 3ème cerveau après l'hémisphère droit et gauche, mais il s'agit aussi du système nerveux entérique.

Travail Detache a dit…

vitrier 93a eu le plaisir de visiter ce blog.