mercredi 27 août 2008

Un organe vestigial, c'est génial!

Parfois, dans les quartiers chics, des enfants souffrent, non du manque matériel, mais du manque d'amour:
Pauvre Jean-Charles Édouard! Non seulement ton père est sacrément pédant mais en plus, c'est vraiment un enfoiré! On va t'expliquer ce que veut dire vestigial. Et après, tu fugues.



Sources:
_L'image de la carte postale vient d'un de ces sites fabuleux dans lesquels on trouve plein d'images de bon goût: funpics
_Définitions et exemples d'organes vestigiaux sur Wikipédia, encore et toujours Wikipédia.
_Je n'ai pas noté que l'appendice était un organe vestigial car, au grand bonheur des créationnistes, elle aurait encore un rôle (cf. tout premier post du blog). ICI, on parle de ce grand débat entre évolutionnistes et créationnistes. Clique ici aussi(anglais)
_D'autres exemples de structures vestigiales: dans ce site ,en anglais.
_troisième paupière des animaux ICI . Notre vestige de troisième paupière LA (amuse-toi devant ta glace)

63 commentaires:

Mike a dit…

Tout juste excellent :)

Anonyme a dit…

hop hop hop c'est pas parceque c'est vestigial que ca n'a pas d'utilité !

par exemple, le fait de se casser le coccyx provoque des effets très génants sur l'équilibre.

idem pour l'appendice qui est en fait un réservoir de sécurité contenant un bon paquet de bactéries utiles à l'organisme et qui les protège des diarrhés.

donc vestige d'un organe plus proéminent peut etre mais pas inutile (sinon pourquoi s'embeter à l'avoir encore ?).

Anonyme a dit…

J'en pleure de rire au bureau. Merci !

NobrainNobrain a dit…

j'ajouterai qu'il y a des tas d'hommes chauvent qui rêvent d'avoir des cheveux vestigiaux.

tiens d'ailleurs, un sujet sur la calvitie ça pourrait le faire aussi non ?

NobrainNobrain a dit…

ouh pinaise, j'ai fait une phaute d'orthograffe impardonnab' :S

Boulet a dit…

Ce qui est bizarre, c'est qu'on ne voit pas d'organes prémonitoires, genre des trucs qui annoncent une future évolution ?
J'avais lu quelque part (probablement dans ce qu'on appelle "une étude américaine qui a prouvé que...", pour dire si c'était sérieux !) que si on jetait un chat de très très haut il finissait par trouver d'instinct une position stable, les pattes très écartées, et que du coup la peau distendue agissait comme un début d'aile et lui permettait de ralentir un peu sa chute.
Si on ajoute à ça qu'il a des os très légers, si ça se trouve dans 100 000 ans, le chat est un animal volant ?
Les oiseaux n'ont pas fini de flipper.

Marion a dit…

Cher Anonyme,
Vous avez raison, je n'aurai pas du mettre que les organes vestigiaux sont inutiles. Ca c'est ce qu'on pensait. Maintenant on sait que l'appendice serait utile pour la flore intestinale, le coccyx à la fixation de certains muscles. Au temps pour moi.
Mon cher Boulet...Les chats font parachute avec leur peau que jusqu'à une certaine hauteur au delà de laquelle, il s'écrasent vraiment comme une merde sur le sol. Donc au mieux, plus tard, ils feront aussi bien qu'une poule.

Alpha a dit…

Extra! Quelle rigolade! :-)

Par contre, tu fais allusion au fils de Nicolas S.

J'appelle Val de Charlie Hebdo :-)

J'ai pas dis Jacques a dit…

Ahahaha ! lol, de plus en plus fort...
Est-ce que ça veut dire que la Nature "quiforespecter" fait de l'à peu prés? Tout cela soulève bien des questions et reste toujours fascinant.
Est-ce que c'est notre station debout qui a fait disparaitre notre queue? Peut on influer sur notre évolution s'il y a vraiment évolution? Et pire, peut on atrophier d'autres partie de notre corps comme les pieds de chinoises ou allonger les cous de thaïlandaises ?

Et moi qui me croyait parfait, à l'image de Dieu! Doh!

Ysabeau a dit…

Savais pas qu'on avait autant d'organes vestigials. Bon, moi j'ai du faire ôter mes dents de sagesse. Mais il y a des gens qui naissent carrément sans. Me demande même si ce n'est pas de plus en plus courant.

Les dernières côtes flottantes devraient pouvoir compter plus ou moins comme vestigiales aussi (d'ailleurs je ne suis née qu'avec une, la preuve ! ).

Sinon j'aime beaucoup depuis le
début.

--> Boulet, le principe serait que la "fonction crée l'organe" et donc que le corps s'adapterait au fur et à mesure (sur plusieurs générations s'il le faut). Donc les prochaines générations finiront par avoir des pouces plus fins et nettement plus agiles que les nôtres (que les miens en tous cas). L'évolution est en marche, normal.

Lyrya a dit…

Je ris et j'apprends à chacune de mes visites ici, allez hop dans mes favoris !

Très bonne continuation et bon courage !

DB a dit…

ce blog est fascinant. je l'ai découvert grace à Boulet que je remercie infiniment.
c'est très drole, instructif. non, vraiment, bravo.

Marion a dit…

Chers lecteurs,

Cachez les enfants: voici le cas d'un jeune indien(filmé par la tv japonaise), né avec une vraie queue...un coccyx prolongé quoi. Je ne sais pas si elle remue quand il est content. Elle m'a l'air bien molle.(femmes prudes s'abstenir)
http://www.youtube.com/watch?v=qZUwa5LKOQQ

Virginie Guilbert a dit…

Première visite sur ce blog. Vraiment excellent! Je file lire la suite (enfin le précédent).

plumevive a dit…

Comme d'hab', très sympa !

Parait qu'il y a les petits doigts de pieds aussi qui sont amenés à disparaître avec le temps... plus du 5ème que l'on cogne partout, ce serait pas parfait ça ?

Aigo a dit…

non, le chat ne va pas faire comme la poule, il va faire comme l'écureuil volant.

Oliv' a dit…

Hello !
Excellent mais imprécis sur certains points.
La chaire de poule est utile : elle produit beaucoup de chaleur.
Les ongles sont indispensables pour la manipulation (arrachez-vous les ongles et essayez ensuite d'attraper une pièce de monnaie posée par terre. Délire garanti !).

Quand aux orteils, s'ils disparaissaient, on ne pourrait plus courir. Il faudrait une évolution de la bipédie pour compenser (comme pour les chevaux). Bref, c'est plus compliqué qu'on ne le croit.
@+
O.

Sheik2 a dit…

Ha ha ha !! Génial ! Excellent! Plus je viens et plus j'aime bien (d'ailleurs j'ai commandé le livre sur la vie des (très) bêtes).
Vraiment bravo! En plus on en apprend des choses!

Boulet a dit…

Oui je connais l'idée que la fonction crée l'organe mais pour certains comme les ailes je comprends moins facilement le processus...
Genre un simili-raptor se serait dit "tiens je vais battre des pattes avant très vite pour me sentir plus léger" et au bout de 4000 générations de similis-raptors passant pour des imbéciles à gigoter n'importe comment, y'en a un qui a des ailes.
Ou alors c'était un mini-simili-raptor arboricole qui sautait d'arbre en arbre et les représentants de l'espèce qui s'écrasaient lamentablement par terre le moins souvent sont ceux qui avaient la peau la plus distendue entre les pattes, ce qui les faisait planer un peu...

Pour l'homme la question la plus intéressante est à mon goût: va-t'on s'adapter aux ordinateurs ? Le cerveau va-t'il évoluer pour mieux comprendre le langage binaire, va-t'on avoir plus de doigts pour taper plus vite ou au contraire plus que deux doigts pour taper des 0 et des 1 parce que notre cerveau va s'adapter au langage binaire ?

Anonyme a dit…

Pourquoi l'homme s'adapterait il aux ordinateurs ? c'est quand même plus simple d'adapter les ordinateurs aux hommes..

Le téton chez l'homme est il vraiment vestigial étant donné qu'il servent quand même aux femmes qui font partie de la même espèce ?

Balt a dit…

J'ai remarqué que beaucoup de gens n'ont pas très bien compris la théorie de l'évolution. Un organe inutile, par exemple le petit orteil, n'as aucune raison de disparaitre a moins que sa disparition augmente les chances d'avoir une descendance. Et c'est pareil dans l'autre sens, les geeks comme moi capable de compter en binaire sur leur doigts sans réfléchir ont ils vraiment plus de chances de se reproduire ?
Pour l'instant tout porte a croire que non...

Pierre Gabus a dit…

Bonjour Marion,
Romuald m'avait conseillé de venir faire un tour sur ton blog et j'avoue que je ne suis pas déçu de la visite. Je m'étais déjà bien gondolé en lisant "La vie des très bêtes" mais là c'est encore mieux, vraiment excellent, varié, malin, désopilant et tout. Vivement que tout ça sorte en encyclopédie. A bientôt j'espère, sur un nouveau festival.
Pierre Gabus

Leptiau a dit…

Aaaaaah ça fait du bien de voir enfin de la bonne vulgarisation scientifique (et je sais de quoi je parle, j'en fais). Félicitations !!!

(PS : oups, pitite faute d'orthographe, mais alors riquiqui : QuanT au cerveau de Jean-Charles...)

Anonyme a dit…

@ Marion : "Mon cher Boulet...Les chats font parachute avec leur peau que jusqu'à une certaine hauteur au delà de laquelle, il s'écrasent vraiment comme une merde sur le sol. Donc au mieux, plus tard, ils feront aussi bien qu'une poule."

C-à-d ? Ils vont pondre des oeufs, sauter sur les coqs ou finir en bouillon ?

Cromax a dit…

"la fonction crée l'organe"

Hum, de vagues réminiscences de cours, il me semble que ça, c'était la vision naïve d'un Lamarck, et que depuis, on est plutôt sur le credo "l'organe crée la fonction".

En gros, on mute aléatoirement, et parfois, ça donne un avantage compétitif et ça se propage/généralise (s'il augmente les chances de reproduction, comme le faisait très justement remarquer un commentateur).

Bon, c'est une présentation simpliste, je crois qu'actuellement les différentes écoles ont des positions plus nuancées et intermédiaires, mais c'est l'idée.

Très bonnes planches, sinon ^^

Julie a dit…

Merci Balt, ça commençait à craindre tous ces propos lamarkiens...

Anonyme a dit…

@Marion : les chats s'écrasent certes, mais plus pour longtemps ! Boulet avait raison, les oiseaux doivent bien flipper :
http://i34.tinypic.com/116nxog.jpg

balmeyer a dit…

Fabuleux ! Que c'est bon ! J'étais mort de rire, mais en plus je vais me la péter un tout petit peu avec mon nouveau mot.

Mikaël a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Abie a dit…

Encore une bd très réussie, mais si je peux me permettre de pinailler, "à force de vivre dans le noir [les yeux] se sont atrophiés" c'est une formulation assez malheureuse : elle encourage à penser que l'évolution existe à l'échelle de l'individu, ce qui est faux. L'indivisu s'adapte, mais
Il se trouve que la taupe actuelle ne développe jamais ses yeux, bien que son ancêtre ait eu un système visuel fonctionnel.
Pourquoi? Probablement parce que développer des yeux se serait fait aux dépens de ressources plus utiles en vie souterraines (le museau, mettons) ou qu'avoir des paupières ouvertes augmentait la mortalité par infection ou bien parasitose.

Dans le même ordre d'idée, pour reprendre l'exemple de Boulet, un raptor peut agiter des bras tant qu'il veut, mais si ça ne l'aide pas à faire plus de gosses que celui qui se tient tranquille, ça ne risque pas de se répendre dans la population.
De la même façon, les geeks ne sont pas exactement la partie la plus fertile de la population, et compter en binaire ne va pas particulièrement les aider à pécho, donc pour l'évolution de l'espèce, c'est mal parti...
Si l'adaptation du mode de pensée humain aux ordinateurs se fait vraiment, il est à chercher dans l'adaptation du cerveau au cours du développement individuel de chaque enfant, exposé de plus en plus tôt à l'informatique.

Par contre, le coup de l'organe qui s'avère très utile à la suite d'un changement de milieu, par exemple la nageoire musclée avec des os dedans qui devient une grave bonne idée pour avancer sur terre, c'est une idée bien développée en biologie de l'évolution : c'est le concept d'exaptation.

Pour plus de détails sur la perte des yeux, avec l'exemple des poissons aveugle qui vivent dans les rivières souterraines :
How cavefish lost its eyes et Development of cavefish eyes, par PZ Myers (en anglais).

Toujours en anglais, je recommande la bande dessinée sérieusement déjantée de Jay Hosler, The Sandwalk Adventures, où Darwin lui-même nous explique sa théorie. Enfin, pas à nous, à un petit arthropode parasite de son sourcil gauche. Si, Si...
Ça se trouve sur Amazon, mais s'il y a des curieux, je veux bien prêter mon exemplaire en échange d'un carambar.

Allez j'arrête ici mon blablatage !

Abie a dit…

Je complète la phrase manquante dans le premier paragraphe :
L'individu s'adapte, mais pas son patrimoine génétique, qu'il transmet à sa descendance, et qui lui ne bouge pas (en général).

Balt a dit…

Il faudrait un ou deux créationnistes pour animer le débat parce-que la finalement on est tous accord, c'est pas rigolo..

Marion a dit…

Chers lecteurs, vous êtes très intelligents, c'est très flatteur! Mais Balt a raison, il faut un créationniste. Qui s'y colle?

Intelligent design a dit…

La position creationniste est souvent caricaturee par certains esprits de mauvaise foi, tout simplement parce qu'elle ne se plie pas a leurs refutations "scientifiques".
L'idee merite pourtant reflexion pour toute personne objectivement ouverte et cherchant a comprendre le monde dans lequel nous vivons !
Il est assez evident que, quelque soit l'etat du monde, il n'est absolument pas exclu qu'il ait ete cree il y a un peu plus de 6000 ans. S'il y a 6000 ans, Dieu cree un monde vieux de 15 milliards d'annees, comment faire la difference ?

De la meme facon, les especes peuvent tres bien etre creees avec les *signes* d'une filiation, d'une evolution, sans que celle-ci ait pris place. Ainsi l'Homme peut-il tout a la fois se rappeler que nous sommes tous la creation de Dieu, que toute espece merite son respect, mais egalement que l'Homme seul voit ces signes laisses la par Dieu pour lui, et qu'il est ainsi confirme dans son role de roi de la creation.

Le point sur lequel le scientifique de bonne foi doit se pencher est que, dans les faits, un monde cree avec les signes d'une histoire et un monde ou une telle histoire a pris place sont indistingables. Des lors, pourquoi privilegier une hypothese sur une autre ? La rigueur et l'honnetete scientifique necessite de laisser la porte ouverte et, notamment, a mon avis personnel, d'enseigner les deux possibilites sans en privilegier aucune.

PS : je vous prie de m'excuser pour les fautes et l'absence d'accent, je suis sur un clavier qwerty (US oblige...).

Yves-Marie a dit…

@Boulet,

Pour les raptors, je crois qu'il est assez admis aujourd'hui qu'ils ont eu des plumes d'abord pour couver les œufs, puis petit à petit, ça s'est trouvé très pratique pour planer puis voler. Encore un exemple d'exaptation (je sais, je me la pète). Des raptors avec des plumes, c'est pas la classe, ça fait genre poule avec des dents, mais c'est comme ça, c'est la vie.

http://en.wikipedia.org/wiki/Image:Velociraptor_dinoguy2.jpg

Balt a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Balt a dit…

Cher Intelligent Design,

Ton raisonnement est intéressant même si certains dirons que c'est de la triche.

En effet si on part du postulat qu'il existe un dieu non seulement tout puissant mais aussi complètement vicieux le débat risque d'être clos un peu trop rapidement.

Néanmoins ta théorie comporte quand même certaines incohérences qui ne peuvent pas être ignorées :

Il est envisageable que Dieu ait crée le monde tout en y forgeant de fausses preuves de son inexistence. mais alors pourquoi nous aurait il par la suite envoyé des messagers pour nous informer de son existence ? Étant omniscient, il ne pouvais pas ignorer que son action risquait de provoquer de graves conflits. Or Dieu est amour...

Si Dieu a de grave problèmes de comportement, quel sont ils ? Comment les diagnostiquer ? Et comment l'aider ?

Intelligent design a dit…

Cher Balt,

il me semble au contraire que la coherence globale de l'action divine est manifeste.

Tout comme nombre de prophetes de la Bible se trouvent eprouves par maintes epreuves pour etre finalement sauves, l'Homme se trouve devant une enigme perturbante - le monde tel qu'il a ete cree - mais est finalment sauve par l'amour et le message du Fils. Dieu nous a donne la raison et le libre-arbitre pour que nous les utilisions ; mais au final, c'est la foi qui sauve, et apres avoir ete egare par les epreuves - les fausses "preuves" d'une evolution - il nous appartient de reconnaitre le veritable message divin lorsqu'il nous est donne, et d'entendre la Bible et le discours du Christ.

Je passe sur les questions concernant les "problemes" de Dieu, qui me semblent relever d'un anthropocentrisme particulierement triste pour un scientifique. Dieu est au-dela de notre comprehension et nous ne pouvons l'atteindre que par l'amour, surement pas par la psychanalyse, fut-elle de comptoir ou non.

MaMSK a dit…

Idée perso : dieu est serieusement dérangé...
si il existe, du moins!

MaMSK a dit…

Au pire, freud doit bien être quelque part pas tres loin de lui! :p

Il arrivera bien a lui diagnostiquer un complexe d'oedipe ou d'electre... (on sait pas, hein!)

Marion a dit…

Tiens! Ça me rappelle que Freud pensait que le clitoris était le zizi vestigial de la femme. Je vous jure! Il a pas dit que des trucs malins, Freud.

Balt a dit…

cher Intelligent Design,
la bible est un recueil de textes philosophiques écrit par de simples mortels, certes inspirés et talentueux, elle ne peut en aucun cas constituer une preuve scientifique, ni même empirique de l'existence d'un créateur.
Tout comme Charles Perrault n'as jamais démontré qu'un loup pouvais se faire passer pour une grand-mère.

Intelligent design a dit…

Cher Balt

La difference est qu'aucune civilisation n'a ete fondee sur les contes de Perrault, alors que la Bible, que cela plaise ou non, est encore aujourd'hui le fondement de la morale a la base du droit positif occidental, a la base des droits de l'homme et de l'Occident en general. Jamais entendu parle de culture judeo-chretienne ?

Au-dela, meme si les auteurs sont humains, ils sont neanmoins les temoins d'un message divin qu'ils tentent au mieux de communiquer a leurs semblables.

Et encore au-dela, je trouve que nous nous ecartons legerement du probleme des especes et de leur pretendue evolution. La creation releve de la foi, et cela je vous l'accorde entierement ; je pointerais juste que l'evolution est tout autant une construction mentale dont il n'y a pas de preuve directe. Nous avons une collection d'especes existantes, et de la nous tentons d'expliquer la diversite par un mecanisme qui serait l'evolution. Mais personne n'a encore *vu* l'evolution, ne serait-ce que parce que l'echelle de temps concerne ne nous est pas accessible.

L'evolution est tout autant une affaire de foi que la non-evolution...

MaMSK a dit…

@ Marion : et pourquoi ca serait une connerie?... si on regarde l'anatomie, c'est plus qu'envisageable
(cela dit, c'est pas pour ça que c'est inutile, entendons-nous bien ;))

@intelligent design : "Mais personne n'a encore *vu* l'évolution" -> Si d'abord, si d'abord!
(je passe les détails, mais on a mis en évidence l'adaptation d'un poisson a son milieu dans lequel il a développe des défense contre un parasite qui développe des taches noires sur ledit poisson. On en parle dans un reportage qui s'appelle "le sexe, pour quoi faire?")

Cromax a dit…

Euh, je pense que le clitoris n'est pas un pénis vestigial, mais plutôt son (ne trouve pas le mot scientifique adéquat...) homologue, en gros l'organe correspondant chez la femme, si tu regardes l'ontogenèse. En gros, encore une fois (tous ces cours sont vraiment lointains, ça doit signifier quelque chose sur mon âge, mais quoi ?!)...

GnOm a dit…

Boulet> Tu ne peux peut pas voir d'organes prémonitoires puisque leur développement va se faire en fonction de contraintes naturelles récurrentes sur une période de temps très trèèèès longue. C'est également vrai pour le riquiqui doigt de pied censé disparaitre... qui sait si dans 10 000 ans ont sera pas obligé de remonter dans les arbres?

Marion> Ton blog est vraiment génial!

Balt a dit…

Cher Intelligent Design,

Dire que l'évolution n'as jamais été observé n'es pas exacte.

Elle a été observée indirectement a travers les fossiles, mais aussi directement, et de plus en plus souvent au fur et a mesure que l'homme modifie l'environnement de nombreuses espèces.

L'exemple le plus flagrant est la résistance aux antibiotiques de certaines bactéries.

Intelligent design a dit…

Bon bah voilà, je ne suis pas un bon créationniste...

J'ai lu quelque part qu'il était plus dur de retenir des textes avec lesquels nous ne sommes pas d'accord, j'imagine que c'est lié :)

Je laisse le nom à qui se sent, il nous faut un animateur créationniste ^^

Balt a dit…

Ah non au contraire je trouve que tu es un très bon créationniste, probablement le meilleur que j'ai jamais vu, et pourtant je passe beaucoup de temps sur les sites américains comme digg.

Bravo

Polyminthe a dit…

Hello marion, hey ben, quel carton depuis que tu t'es lance sur le blog!! Et c'est bien merite, mme hilarante, bisous.

Lomalarch a dit…

Très bon article,

quant à la photo, j’ignore son origine exacte, mais je l’ai vue publiée dans le numéro du magazine Actuel d’octobre 1989 (spécial octobre 1999), comme illustration d’un article sur la « mode ozone » en Australie.

Crédit photo : Psinoyos Louie/Contact/Cosmos

Voilà, ki ki mourras moins bête aussi ? ;-)

Lomalarch a dit…

J’aurais dû googler plus tôt, c’est de Louie Psihoyos (la faute de frappe est bien dans l’Actuel) et on peut la voir en contexte ici.

Bonne suite :-)

alex12000 a dit…

Passionnant... non seulement le blog est instructif est drôle, mais en plus, je m'instruit également en lisant les commentaires, ce qui est quand même rarement le cas...

Alan King, Tokyo a dit…

@ID,
c'est pas grave. Ça veut pas dire que tu es un mauvais créationiste, ça veut juste dire que tu as tort sur toute la ligne de l'évolution. Il n'est pas trop tard pour changer d'avis et adopter une théorie scientifique à la place d'une croyance superstitieuse que les créationistes malins tentent de faire passer pour une alternative raisonnable au nom d'une pseudo ouverture d'esprit qui nécessite en fait le prédicat de départ que Dieu existe. Ce qui annule direct toute prétention à la rationalité et à la science, mais ça ne semble pas gêner les adeptes de l'ID.

Sinon, les tétons ne sont pas vraiment dans la catégorie vetigiale puisque les hommes n'ont jamais allaité qui que soit (ou alors, je veux les photos).
En revanche, il est plus simple de garder l'option "tétons" dans le code génétique humain de base, quitte à le modifier un brin lors du développement de tel ou tel sexe pour le lier au développement de seins plutôt que de devoir l'annuler complètement pour un sexe et par pour l'autre. Autrement dit, tant que ça gêne pas, pas de raison de s'embêter à retirer complètement un bidule.
Du coup, pour le clito, Freud n'a peut-être pas dit que des conneries.

PowerProust a dit…

Un peu d'humilité mes frères.
Je suis si triste de vous voir ainsi dans l'erreur. J'en pleure. Je vous désire (ah! l'extase de cette confession! Un ange vient me transpercer de sa lance dans mon flanc! j'en ai des frissons partout!). Dieu est infini comme l'est le raisonnement logique.
Le scientifique devra pour n'importe quelle théorie formuler des postulats et des axiomes, que ces axiomes soient exprimés ("partant du principe que Dieu a toute les qualités, il ne peut lui manquer celle d'exister", St Thomas D'Aquin) ou qu'ils soient inhérent au langage (comme la dialectique qui suppose le temps, comme les mots qui supposent des notions). Donc remarquez juste que le BigBang possède une curieuse ressemblance avec la création divine et vous pointez du doigt que l'homme, dans la plus scientifique de ses méthodes, demeure humain c'est à dire qu'il ne peut concevoir un univers qu'avec une naissance.
De quoi douter peut-être.
Alors dans ce doute, soumettez-vous à l'entité infini, celle qui vous aspire vers l'absolu tout en vous préservant du péché d'hybris et croyez en Dieu.

PowerProust a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Aigo a dit…

Intelligent Design, tu es énorme! Toutes mes félicitations! J'étais sûr d'emblée que c'était une blague, mais après quelques messages, j'ai eu un petit doute, c'est dire si tu es un excellent créationniste (j'appuie Balt). Très bien trouvé, le truc du clavier qwerty US (cela dit, le deuxième meilleur clavier au monde est le clavier qwerty canadien français... juste derrière le qwerty espagnol).

J'ai même envi de répondre: le problème soulevé est philosophique, théologique, épistémologique, mais pas scientifique. L'analyse de l'argumentaire que tu développes démontre, non son impossibilité, mais sa futilité. Si en effet, Dieu a créé le monde il y a 6000 ans avec les signes du vieillissement, non seulement le monde créé par Dieu a bel et bien un âge, mais il correspond en tout point aux lois déterminées par les scientifiques évolutionnistes. Dès lors, savoir que Dieu l'a créé n'a strictement aucune utilité scientifique... l'unique fonction de cette assertion est de conforter la foi de celui qui la formule. Cela s'appelle en épistémologie le rasoir d'Ockham (allez voir wikipédia), principe qui veut qu'on ne formule pas n'importe quel postulat sans avoir de bonne raison pour. Or, le postulat créationniste ne mène à aucune piste scientifiquement féconde. D'autre part, les créationnistes négligent systématiquement le fait que ce postulat, en plus d'être stérile, n'est PAS contradictoire avec la théorie de l'évolution. Si en effet le monde a été créé avec les signes et les effets de l'évolution, il n'y a aucune raison de déduire que l'évolution n'existe pas. Pour invalider la théorie de l'évolution, il faudrait alors élaborer un second postulat encore plus tordu, lequel voudrait que Dieu a créé le monde avec les signes de l'évolution dans son passé virtuel,mais que les règles changent quant à son futur (OCKHAM RED ALERT!!!!!). Évidemment, les créationnistes peuvent toujours tenter de contester la validité du rasoir d'Ockham comme principe de réflexion pertinent, l'ennui c'est qu'ils se retrouveront alors avec sur les bras des milliers de théories blasphématoires (univers parallèles et tout le bataclan, et certainement des trucs nettement plus weirdos). Tout aussi intéressant, l'inversion du principe de réflexion, c'est-à-dire la création de postulats en fonction de la théorie plutôt que l'inverse...

Le problème avec le créationnisme n'est pas là où le situent la plupart des gens. Le fondamentalismes religieux n'est qu'une donnée du problème et pas la plus importante. Le plus vicieux, c'est le scientisme ambiant, qui place dans notre société la science comme référent absolu de la vérité, ce qu'elle n'a jamais été, et qui valide comme pertinente (ou pire, vrai) toute idée exprimée avec un vocabulaire aux apparences scientifiques sans en épouser les structures. C'est cela qui a permit aux créationnistes de s'organiser.

Cela dit, moi je suis Pastafarien.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pastafarien

kacy a dit…

xcellent :D

PowerProust a dit…

Bon, j'ai voulu reprendre le flambeau du créationnisme, persone l'a noté, j'ai foiré...
Néammoins suite aux excellentes remarques de notre ami Aigo, je me permet d'ajouter dans une sorte de parenthèse, et dans le but de montrer que tout de même l'épistémologie et le scientifique demeure similaire en tant que langage, qu'Ockham fut l'un des premier à instituer la "lingua mentalis" c'est à dire le langage de l'esprit. En gros il s'agit de dire qu'avant les mots que vous utilisez, l'esprit traite les informations dans une langue bien à lui. L'idée se trouve dans une certaine analogie avec Descartes (le langage "traduit" la pensée) ,chez Chomsky (pour qui les structures grammaticales sont innées) ou chez Fodor c'est à dire chez le fondateur de la science moderne et un des plus grand linguiste contemporain (ou philosophe pour le dernier). Pour Ockham pourtant il ne s'agissait que de réhabiliter le langage en le placant entièrement "en l'âme" et donc de lui permettre la même pureté et éternité que cette dernière. Je dis tout cela juste pour montrer que les distinctions demeurent minces entre les domaines du savoir et que si l'amalgame entre théologie et scientifisme est si souvent fait, c'est par ce qu'ils s'agit toujours fondamentalement d'une ontologie ("quoiqu'il en dise, le but de la recherche de l'homme, c'est l'homme" Goethe) qui ne peuvent être que langage.
La "futilité" de l'idée de dieu que remarque Aigo, pour le scientifique ne peut le devenir qu'a partir du moment ou son existence est DEJA rejetée (sinon ce serait stupide de rejeter quelque chose qu'on sait connaitre, on chercherait à l'inclure plutôt dans les théories). Il y a une incompatibilité profonde de langages voir tout simplement de mythes et par là une suite d'apories qui n'interdisent pas pourtant l'illusion d'une communication (basé justement sur la foi commune du discursif comme voie de vérité).
Bref voila j'espère que ce que j'ai dit a un certain sens.

Li-An a dit…

Moi il me servent bien mes tétons...

Anonyme a dit…

Abie a dit : "De la même façon, les geeks ne sont pas exactement la partie la plus fertile de la population, et compter en binaire ne va pas particulièrement les aider à pécho, donc pour l'évolution de l'espèce, c'est mal parti..."

complètement faux!

cf : http://www.bouletcorp.com/blog/index.php?date=20080525


Les geeks vaincront ;-p

Joanna a dit…

Hum... En tant que personne ayant le privilège d'être dotée d'oreilles qui bougent, je tiens à dire que ça constitue un avantage non-négligeable : le remontage de lunettes sans les mains. Tchak - un petit retroussé des oreilles et tchak ! Les lunettes de nouveau en place ! Beh oui, jolie adaptation quand-même ;-)

Sinon les situations de stress intense provoquent parfois chez moi des "crampes d'oreille" (toujours une à la fois, héhé)... En espérant que ça ne se voie pas aux lunettes...

ps : Marion merci pour ces planches, juste géniales !

La Brinvilliers a dit…

Une simple question d'une fille qui a essayé de suivre, tant bien que mal, le débat sciences/créationnisme (et qui a passé pratiquement tout son temps sur Wikipédia, merci):

Si la Bible est le point de référence des créationnistes, pourquoi tous les "faits" décrits dans ce livre se retrouvent-ils dans des textes infiniment plus vieux ? Par exemple, le déluge dans l'Epopée de Gilgamesh, certains textes indiens ...
Si Dieu a crée l'univers et nous au milieu et qu'il parsèment sa création de textes anachroniques, c'est pas sympa, sympa pour nous ...
Moi j'm'en fout, chuis
Pataphysicienne ...